lundi 19 avril 2021

Les Amériques avant l'Amérique

Avant d'être baptisés sous le terme générique d'Américains, qui étaient les habitants de cet immense continent ? À travers les sociétés olmèque, inuit et inca, Xavier Mauduit et ses invités reviennent aux origines de son peuplement et à la diversité de ses civilisations dans une série de 4 émissions intitulée "Les Amériques avant l'Amérique" du  "Cours de l'Histoire" sur France Culture.

Lien vers les émissions


Épisode 1 :
Du Nord au Sud, qui étaient les premiers Américains ?


Épisode 4 :
Prends ton lama, on rentre à Cuzco : le mythe inca

La civilisation inca est l’une des plus célèbres des cultures d'Amérique précoloniale. Née au XIIIe siècle autour de Cuzco - dans l’actuel Pérou -, elle est l’héritière des civilisations qui l’ont précédée. Qui sont les Incas ? Comment expliquer leur expansion éclair et leur chute brutale ?

Lien


Épisode 2 :
Grandeur et décadence des Olmèques

Lien


Épisode 3 :
Vers le grand Nord ! la préhistoire des Inuits

Lien

Bear's Den Miniatures Inuit Eskimos 28mm Lien


Copplestone Casting, Polar perils, 28mm  Lien

Bonne écoute

Ludiquement

*****

mardi 13 avril 2021

Ulama : jeu de mains jeu de vilains, jeu de pieds jeu de scarifiés, jeu de tête, c'est la conquête :=(

Je recommande la lecture de l'article, "Ulama : jouer à la balle avec les dieuxd'Eric Taladoire dans le numéro n°481 de L'Histoire. Ce jeu de balle méso-américain dont l'usage perdure et dont la pratique s'étendait de l'embouchure du Colorado au Guatemala.

Le jeu consiste à se renvoyer la balle d'un camp à l'autre en n'utilisant que les avant-bras, les cuisses ou les hanches. Pour information, la balle pesait 3 kg ! 

J'image pouvoir un jour confectionner un terrain comme décor ou comme objectif sur la table de jeu. Nul doute que les athlètes qui pratiquaient ce jeu qui revêt un caractère divinatoire lié à la fertilité. 



"Ulama : jouer à la balle avec les dieux"

"Depuis quatre millénaires un jeu de balle, l'ulama, est pratiqué en Méso-Amérique. Environ 2 850 terrains ont été recensés, du Honduras au sud-ouest des États-Unis. Pour expliquer une telle longévité sur un aussi vaste territoire, il faut qu'il ait été bien plus qu'une activité ludique.

Nous acceptons très naturellement la perpétuation sur des millénaires de traditions qui font partie de notre vie quotidienne, qu'il s'agisse d'outils, de techniques ou de pratiques alimentaires. Le pain, par exemple, est présent dans nos cuisines depuis le Néolithique, sans que l'on s'interroge sur cet héritage lointain. Il est plus déconcertant qu'un jeu puisse remonter à une telle Antiquité.

C'est pourtant le cas en Méso-Amérique1 où le jeu de balle rituel, l'ulama, se pratique depuis presque quatre millénaires, malgré les profonds changements qu'ont connus et subis les diverses civilisations qui forment cette entité culturelle. Le plus ancien terrain de jeu connu date d'environ 1400 av. J.-C., à Paso de la Amada, un site du Chiapas, au Mexique. Un deuxième exemple d'une Antiquité comparable vient d'être fouillé à Etlatongo, dans la région d'Oaxaca, ce qui confirme la popularité du jeu dès cette époque..."

Éric Taladoire dans L'Histoiremensuel 481 mars 2021






Lien

Remerciement appuyé à M. Taladoire qui fut enseignant en Archéologie méso-américaine
 à l'université Paris I, souvenirs!

Lien

Lien vers un  autre post sur le leu dans le monde méso-américain

A bientôt

Ludiquement

*****

mardi 6 avril 2021

Petits chefs-d'oeuvre méso-américains et ibériques de HeresyBrush

Rubén Torregrosa  ou Hereybrush est selon moi un peintre d'exception, de plus, il partage son talent et ses conseils sur son superbe site:
Lien

HeryBrush donne de multiples conseils concernant la peinture des figurines et des véhicules sur toutes les périodes dont celle de la conquête du Nouveau monde.
Les armées concernées sont les Aztèques, les Tlaxcaltèques, les Pueblos et les Conquistadors.

Les Aztèques (I) - Lien -




Les Tlaxcaltèques et autres alliés de Cortès - Lien -





Les Indiens Pueblos - Lien -


Les Conquistadors - Lien -



Enfin, les articles d'histoire militaire sont très complets et accompagnés de bibliographies essentiellement en castillan.

Un grand merci à Rubén Torregrosa  pour ce  magnifique travail et cette grande générosité.

A bientôt

Ludiquement

*****

samedi 2 janvier 2021

Armées préclombiennes et espagnoles WofUN en promo

La marque WofUN BoardGames propose de vastes gammes d'armées en "carton". Celle intitulée HISTORICAL FANTASY MINIATURES contient de nombreuses armées amérindiennes de très belle qualité comme je l'évoquais il y a quelques semaines.
Les promotions sont intéressantes et comprennent toutes les gammes de figurines.

L'armée des conquistadors est présentée en plusieurs références que voici:

Cavalerie des conquistadors


Arquebusiers et arbalétriers

Bretteurs, hallebardiers, chiens de guerre et commandement


Ludiquement

*****

jeudi 3 décembre 2020

Un rêve de gamin: "Conquistadors & Aztecs play set"

Une découverte assez impressionnante tant la boîte est pleine de trouvailles: l'ensemble "Conquistadors & Aztecs play set" a été produit par Ron Barzso aux Etats-Unis en 2003.




Le créateur et ses collaborateurs n'hésitaient pas à faire dans le sanglant...




... et le grandiose version 54mm


Des grands décors et une multitude d'éléments enrichissant la boîte


Pour en voir plus : lien

Une réédition est produite aux Etats-Unis mais je n'ai pas trouvé le nom de la marque.

Barzso Playsets, Inc. et Ron Barzso ont produit toute une série de boîtes concernant les guerres françaises et indiennes, des châteaux, la Seconde Guerre mondiale, la bataille de Churubusco, la défaite de Braddock, Robin Hood, la bataille de Lexington Green ou celle de Yorktown, sans oublier Alamo et Davy Crockett ou Boonesborough avec Daniel Boone: Lien
Pour les amateurs de la Guerre de 1812 et du film les Boucaniers, la bataille de la Nouvelle Orléans (1815) est aussi au programme avec entre autres les figurines de Lafitte et Jackson - Lien :


A bientôt

Ludiquement

*****

lundi 19 octobre 2020

L'armée inca de WofUN BoardGames

La marque WofUN BoardGames propose de vastes gammes d'armées en papier. Celle intitulée HISTORICAL FANTASY MINIATURES contient de nombreuses armées amérindiennes de très belle qualité.
L'armée inca est présentée en trois références que voici:

Inca elite warriors - Guerriers nobles incas


Inca light infantry - Infanterie légère inca


Inca warriors - Guerriers incas

Outre la grande diversité des modèles, le fabricant propose des bases et même des décors mais pas pour cette armée andine 😕. Ajoutons pour finir que ces figurines peuvent servir de base à la peinture d'une armée inca en métal ou en plastique.

A bientôt

Ludiquement

*****

samedi 3 octobre 2020

Irregular Wars : Néerlandais VOC vs Indiens des Grands Lacs

La liste "Woodland Indians" affronte celle de la "Dutch East India Company (VOC)" peinte par Lee (Lien).


Cette partie fut la dernière avant mon opération et ses péripéties. Cela m'a fait bien plaisir de jouer cette règle si  plaisante, ludique et imprévisible !

On peut imaginer que les Manhattes de la famille des Algonquins s'opposent aux incursions néerlandaises d'Henry Hudson et de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales(GWC). La bataille a lieu non loin de la rivière Mauritius (l'Hudson) avant que la future New-York ne se nomme la Nouvelle-Amsterdam !

La liste néerlandaise est celle de la VOC et non de la GWC, mais en uchronie, tout possible.

Vue de la table de jeu

Avant même les premiers coups de feu, une tribu (2 unités) fait défaut et profite de la forêt pour disparaître dans les frondaisons 😒.

L'armée amérindienne est divisée en trois corps
 
La gauche algonquine s'abrite dans les rocailles,
 près des berges d'un petit affluent de la rivière Mauritius.


La droite néerlandaise avance résolument, les "auxiliaires" africains 
couvrent les rudes combattants européens ...

... le centre n'est pas en reste.

En embuscade, les pieds dans le ruisseau, des coureurs des bois français amis des Algonquins veillent.



Sous la conduite d'un valeureux chef de tribu (carte capitaine autonome), la gauche amérindienne tiraille et attend son heure. 


Le chamane est prêt afin de soutenir les guerriers et pour jeter ses sorts.
Il ne peut malheureusement pas transformer les balles de plomb en cranberry.




Sur la droite, les guerriers se glissent dans la futaie avec facilité (liste native) 
afin d'échapper à la mousqueterie batave...


... tandis qu'à gauche, de féroces combats au corps à corps s'engagent dans d'inextricables charges, contre-charges et prises de flanc.


Contre toute attente, les auxiliaires malais de l'armée hollandaise ont rapidement engagé le combat et font preuve d'une exceptionnelle résistance, la guerre dans la sylve leur va bien !



Après quelques tirs, les tribus algonquines sortent de l'orée et chargent le gros de l'armée d'invasion,
les auxiliaires orientaux sont emportés et une mêlée indécise s'engage dans plaine.
Aux claquements des emblèmes bataves et des mousquets manufacturés répondent les cris de guerre, le tintement des casse-têtes et le sifflement des javelots.


Le vacarme des combats font peu à peu place aux clameurs des Algonquins,
la victoire est acquise aux protecteurs des esprits de la grande forêt.



Parmi des derniers à combattre, venant des antipodes, les guerriers malais ont fait preuve d'une résistance impressionnante.



Les dernières escarmouches s'éteignent tandis que les artilleurs bataves se demandent s'il n'est pas temps de rejoindre les vaisseaux de la VOC.



Le post de Lee concernant cette partie, ici

Un grand merci à lui.

Concernant les sous socles des indiens:

Lien

A bientôt

Ludiquement

*****