samedi 3 octobre 2020

Irregular Wars : Néerlandais VOC vs Indiens des Grands Lacs

La liste "Woodland Indians" affronte celle de la "Dutch East India Company (VOC)" peinte par Lee (Lien).


Cette partie fut la dernière avant mon opération et ses péripéties. Cela m'a fait bien plaisir de jouer cette règle si  plaisante, ludique et imprévisible !

On peut imaginer que les Manhattes de la famille des Algonquins s'opposent aux incursions néerlandaises d'Henry Hudson et de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales(GWC). La bataille a lieu non loin de la rivière Mauritius (l'Hudson) avant que la future New-York ne se nomme la Nouvelle-Amsterdam !

La liste néerlandaise est celle de la VOC et non de la GWC, mais en uchronie, tout possible.

Vue de la table de jeu

Avant même les premiers coups de feu, une tribu (2 unités) fait défaut et profite de la forêt pour disparaître dans les frondaisons 😒.

L'armée amérindienne est divisée en trois corps
 
La gauche algonquine s'abrite dans les rocailles,
 près des berges d'un petit affluent de la rivière Mauritius.


La droite néerlandaise avance résolument, les "auxiliaires" africains 
couvrent les rudes combattants européens ...

... le centre n'est pas en reste.

En embuscade, les pieds dans le ruisseau, des coureurs des bois français amis des Algonquins veillent.



Sous la conduite d'un valeureux chef de tribu (carte capitaine autonome), la gauche amérindienne tiraille et attend son heure. 


Le chamane est prêt afin de soutenir les guerriers et pour jeter ses sorts.
Il ne peut malheureusement pas transformer les balles de plomb en cranberry.




Sur la droite, les guerriers se glissent dans la futaie avec facilité (liste native) 
afin d'échapper à la mousqueterie batave...


... tandis qu'à gauche, de féroces combats au corps à corps s'engagent dans d'inextricables charges, contre-charges et prises de flanc.


Contre toute attente, les auxiliaires malais de l'armée hollandaise ont rapidement engagé le combat et font preuve d'une exceptionnelle résistance, la guerre dans la sylve leur va bien !



Après quelques tirs, les tribus algonquines sortent de l'orée et chargent le gros de l'armée d'invasion,
les auxiliaires orientaux sont emportés et une mêlée indécise s'engage dans plaine.
Aux claquements des emblèmes bataves et des mousquets manufacturés répondent les cris de guerre, le tintement des casse-têtes et le sifflement des javelots.


Le vacarme des combats font peu à peu place aux clameurs des Algonquins,
la victoire est acquise aux protecteurs des esprits de la grande forêt.



Parmi des derniers à combattre, venant des antipodes, les guerriers malais ont fait preuve d'une résistance impressionnante.



Les dernières escarmouches s'éteignent tandis que les artilleurs bataves se demandent s'il n'est pas temps de rejoindre les vaisseaux de la VOC.



Le post de Lee concernant cette partie, ici

Un grand merci à lui.

Concernant les sous socles des indiens:

Lien

A bientôt

Ludiquement

*****

1 commentaire:

  1. Une bien belle partie, figurines et décors magnifiques et rarement vues...et en bonus les pions de SPQR! Chouette compte rendu...

    RépondreSupprimer