mardi 9 décembre 2014

On dissèque l'armée tlaxcaltèque!


Voici une armée méconnue et peu pratiquée sur nos tables de jeu. Elle offre pourtant de belles possibilités, elle est bien entendu colorée mais la dominante blanche est accentuée (peut-être l'influence des planches Osprey). Elle dispose de troupes d'élite à la façon des ordres chevaliers des Mexica. En bref, un bel adversaire face aux Aztèques dans le cadre des guerres fleuries.

http://www.outpostwargameservices.co.uk/tlax_conq.html
Figurine 28mm Outpost
 
Concernant ces guerres sacrées:
 

Pour découvrir les tlaxcaltèques, je vous conseille un petit tour sur le site suivant:

En anglais, avec une iconographie intéressante:
Un site érudit: Mexique ancien 
 
 Une belle armée 15mm d'un confrère britannique:
 
 




En 28mm, les superbes tlaxcaltèques produits par OUTPOST WARGAME
 


 
Pour les amateurs de DBA, cliquer ci-dessous:

http://fanaticus.org/DBA/armiesofthefanatici/TerryWebb/Tlaxcallan/index.html
Armée tlaxcaltèque DBA - Tlaxcalan army DBA
 
Et même un superbe (petit) village:
 
http://fanaticus.org/DBA/eyecandy/camps/camp250.html
Cliquer

----
Et pourquoi pas une campagne
Haut les cœurs!
 
La vallée d'Anahuac
Jeu de Lionel LIRON
 
http://www.lignesdebataille.org/t1876-cr-la-vallee-d-anahuac-la-conquete-de-tenochtitlan-1519-1521
 
---
 
Un fameux tlaxcaltèque désireux d'être disséqué,
Tlahuicole:

 
L'histoire de Tlahuicole, un chef otomi au service de Tlaxcala, illustre ce conflit. Il en existe deux versions. Selon la version aztèque, Tlahuicole, après avoir été capturé, devint dépressif, et les Aztèques, devant sa lâcheté, le laissèrent libre d'aller où bon lui semblait. Déshonoré, Tlahuicole finit par se jeter du haut du grand temple de Tlatelolco. Le chroniqueur tlaxcaltèque, Diego Muñoz Camargo, raconte une toute autre histoire : les Mexicas, au lieu de le sacrifier, souhaitaient le relâcher, eu égard à sa vaillance. Mais le dignitaire Tlaxcaltèque refusa sa grâce, outré qu'on lui refuse le sacrifice. L'empereur Moctezuma II lui confia alors le commandement d'une armée contre les Tarasques. Revenu vainqueur, Tlahuicole, refusant à nouveau sa grâce, exigea d'affronter des guerriers aztèques lors d'un sacrifice gladiatorial. Il en tua plusieurs avant de finalement succomber et d'être immolé. L'anecdote est instructive par son caractère moral, à savoir qu'un guerrier doit accepter le sacrifice.
 
Source Wikipédia

A bientôt
 
*****

4 commentaires:

  1. Pour être colorée, elle est colorée cette armée...magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. Many good links - thank you for sharing!

    RépondreSupprimer
  3. If it pleases you, that's great.
    See you soon

    RépondreSupprimer